Crédit pour un voyage ? Comparez !
Vous êtes ici : Accueil > Visites > Pyramides de Giseh - Les Photos
Les photos
Carte du Site
Pour s'y rendre
Horaires & Tarifs
Conseils pratiques
Ne pas manquer
 
Deir El Bahari Edfou Karnak Kom Ombo Louxor
Medinet Habou Musée du Caire Nil Philae Pyramides de Giseh Saqqarah
Sphinx Vallée des Reines Vallée des Rois      
Quand on est au Caire et dans ses environs, il est très facile d'apercevoir les pyramides, même de très loin. Elles sont en effet construites sur le plateau de Giseh, qui surplombe la vallée du Nil et, par là-même, la capitale. Tant que vous n'êtes pas vraiment à leurs pieds, il est impossible de se faire une idée de leur taille. Sur cette photo, je suis juste devant Khéops, à environ 30 mètres de sa base. Impossible de la faire rentrer complètement dans le cadre à moins de monter dans un hélicoptère et se reculer !! Comparez sa hauteur à celle des personnes qui grimpent vers son entrée, ce n'est plus à taille humaine...
Pour faire tenir les trois pyramides sur la même photo, il faut les contourner et s'éloigner dans le désert. Ici, de gauche à droite : Khéops, Khephren (avec "son chapeau") et Mykérinos. C'est l'angle de vue le plus agréable, où tous les voyagistes vous mèneront. Il donne en effet l'impression qu'elles ne sont entourées que de sable. Que néni !
La route que vous pouvez distinguer permet justement de prendre suffisamment de recul et, surtout, oublier un instant que ces magnifiques monuments sont en fait situés tout de suite en bordure de... la ville du Caire !
La plus imposante et la plus grande, c'est Khéops (140 de haut pour 230 m de base). Sa face nord présente l'entrée d'origine (la plus grande) et 15m plus bas celle que pratiqua le voleur de sépulture Khalifa Ma'mun en 820. C'est désormais par cette dernière que l'on rentre pour visiter l'intérieur. (clostros et lumbagos... s'abstenir !!! ). Aujourd'hui le nombre de visiteurs est contingenté : une centaine... par JOUR ! Et pour avoir des tickets, premiers arrivés, premiers servis... Votre mission, si vous l'acceptez...
L'intérieur de la pyramide est certes intéressant et excitant, mais la plupart du temps vous n'aurez malheureusement pas le loisir de vous attarder sur le site : les voyagistes font ça à la japonaise, ce qui a toujours eu tendance à m'agacer !
Plutôt que de perdre votre temps précieux à faire la queue pour rentrer dans la pyramide, je ne peux que vous conseiller d'en faire le tour (les guides eux vous diront le contraire... mais moi j'écoute rarement leurs conseils finalement très intéressés : plus vite vous aurez terminé la visite, plus vite ils vous enmèneront dans les boutiques "recommandées".... C'est de bonne guerre, mais chacun son truc, moi je ne vais pas en Egypte pour m'asseoir dans un magasin !).
Vous pourrez découvrir l'immense édifice sous d'autres angles, pour composer vos photos, ou bien tout simplement pour le plaisir des yeux. Contournez-la par la gauche en premier : vous serez amenés très tôt aux Pyramides et à cette heure matinale (env. 8h30) le soleil est encore bas. Les couleurs n'en seront que plus chaudes, vous éviterez les clichés "crâmés" par la luminosités, et vous aurez peut-être la chance d'avoir un ciel "bleu". C'est très difficile car la combinaison de la chaleur, des UV et de la pollution fait que le ciel est souvent délavé... Vive la retouche ;-)
Arrivés à l'angle sud-est, écartez-vous légèrement, vous aurez un point de vue magnifique sur les deux autres pyramides : celle de Khéphren et de Mykérinos. Ce n'est pas un passage très fréquenté de ce côté-ci, vous aurez donc plus de chance d'éviter les cars et les touristes !
Derrière la face sud vous ne pourrez pas manquer l'horrible caisson protégeant la barque solaire (visite intéressante, assez rapide). Bien que de couleur sable, elle n'a vraiment pas sa place ici, mais bon...

Continuez le tour de Khéops, vous pouvez alors observer la pyramide de Khéphren d'un peu plus près. Construite par le fils de Khéops, elle est légèrement plus petite : 136 m de haut. Elle paraît pourtant plus haute que Khéops, parce qu'elle fut délibérement construite sur un plateau calcaire plus élevé. A son sommet subsiste une partie du revêtement calcaire poli, qui recouvrait à l'origine la totalité de ses faces. Cela donne un aperçu de sa finition normale.

Elle aussi se visite. L'entrée se situe au niveau du sol. Un petit couloir étroit descend jusqu'à un autre corridor horizontal menant à la chambre funéraire. Un sarcophage en granit rouge repose au sol, entrouvert... déjà visité depuis bien longtemps !
Allez, on continue le tour : on arrive à l'angle nord-ouest. Sur la gauche : l'arête de de Khéops, au fond, Khéphren. Vous avez mis peut-être 20-25 minutes pour faire le tour et le soleil pendant ce temps est monté dans le ciel. Il commence à faire chaud... très chaud. N'oubliez donc pas de prévoir une gourde d'eau, et éventuellement du sucre / alcool de menthe. Les plus fragiles peuvent souffrir de cette chaleur, surtout s'ils se sont levés tôt pour la visite...
Passée votre demi-heure de tranquilité et de profonde contemplation, vous devez regagner le car. grrrrr ! Direction : la dernière pyramide, Mykérinos. C'est la plus petite des trois (66 m de haut et une base de 102x104 m). Menkaourê (surnommé Mykérinos bien plus tard par les grecs), successeur de Khéphren, n'eut pas le temps de l'achever avant sa mort. C'est son fils qui entreprit d'achever sa construction.
Aux pieds on aperçoit quelques étages de revêtement granitique, plus foncé. Néanmoins les blocs ne furent jamais installés et la finition n'eut jamais lieu. Mais ce qui a été reconstitué récemment nous donne un aperçu très intéressant des méthodes de construction de tels monuments, de la précision de l'ouvrage et du génie des architectes de l'époque.
Comme pour Khéops, je vous en conseille le tour. Etant plus petite, vous aurez largement le temps de le faire. Seule la chaleur maintenant écrasante, et un guide que vous imaginez furax de ne pas vous voir à l'heure, vous presseront le pas de retour vers le car climatisé !
Il reste encore à l'arrière de la pyramide de petits wagonnets et des rails rouillés, derniers témoins de fouilles passées. Vous êtes tout seul, pas un touriste, pas un car, un silence plane... imaginez-vous à la place des archéologues qui mirent à jour le site... Et si votre imagination déborde, pourquoi pas à l'époque des pharaons ?!
Ces photos, je ne devrais pas vos les montrer... Devinez pourquoi... observez le premier plan et l'arrière-plan... C'est interdit...chuuuuuut ! (je l'ai su en redescendant) Mais la vue est superbe, même si la trouille est au rendez-vous !
Allez, on ne s'en lasse pas... C'est si beau...
Si cette visite virtuelle est votre premier contact avec une pyramide, vous vous demandez peut-être ce qu'il y a à l'intérieur de ces pyramides... un amas de trésors ?
Là faut pas rêver, tout a déjà été pillé (dès l'époque des pharaons), ou mis à l'abris dans les musées internationaux.


Un labyrinthe alors ?... De grandes salles avec d'immenses colonnes comme le suggère Uderzo dans sa sublime BD ?
Et bien, non, au risque de vous décevoir, l'intérieur n'a rien d'exceptionnel: juste le plus souvent un long couloir étroit et bas de plafond (sujets aux lumbagos s'abstenir !) qui descend très raide, dans une semi obscurité, et une moiteur certaine.

Il aboutit en général à un couloir horizontal, puis à un second qui remonte vers la/les chambre(s) funéraire(s)... A faire quand même si on n'est pas claustro, c'est amusant.


haut

 




 
Egypteo - © 2011 Tous droits réservés -
 

EspaceCredit.com | Voyageo.com